Créer son propre atelier chez soi

Peindre est une activité aussi prenante, fascinante et exigeante qu’elle est… salissante. C’est pourquoi de nombreux artistes préfèrent peindre en extérieur, ce qui leur permet au passage de capter la beauté de la nature et de la société, ou dans un atelier qu’ils louent. Pourtant, il n’est très compliqué d’aménager chez soi son propre atelier peinture. Cela vous intéresse ? Suivez le guide !

L’aménagement de votre atelier : les prérequis

galerie-art

Toute pièce n’est pas bonne à être convertie en atelier d’artiste-peintre. En effet, il faut que votre pièce respecte les trois règles d’or du bon atelier.

Premièrement, votre pièce doit être bien aérée ou ventilée. Cela est primordial à cause des vapeurs toxiques que dégagent certaines peintures (notamment à l’huile), vernis et solvants. Il est donc important que vous puissiez régulièrement oxygéner la pièce dans laquelle vous peignez, autant pour votre santé que pour le bon séchage de vos chefs d’œuvre.

Deuxièmement, votre pièce doit être lumineuse. Si votre pièce ne comporte pas de grande fenêtre livrant de la lumière naturelle, il vous est tout à fait possible d’opter pour une lumière artificielle due à l’installation d’appliques et grands lampadaires. Ainsi, même s’il est plus agréable de travailler avec de la lumière naturelle, vous pourrez peindre en hiver, la nuit, etc.

Troisièmement, votre pièce doit comporter un lavabo à proximité. Le mieux étant bien sûr que le lavabo se trouve directement dans l’atelier. Un artiste-peintre utilise une grande quantité d’eau : pour se laver les mains, pour laver son matériel, pour changer son eau usée, etc. L’utilisation de produits trop salis risque en effet de nuire à la peinture.

Les fournitures indispensables d’un atelier

peintre

Maintenant que vous avez trouvé la pièce idéale, il est temps de l’aménager et de la remplir de fournitures toutes incontournables à l’atelier d’un artiste-peintre.

Tout d’abord, vous devez rassembler tout votre matériel de peinture et le ranger dans un endroit propre et accessible. Un petit bureau en bois suffit largement pour ranger les petites toiles mais aussi les cahiers de sketches, vos pinceaux, vos chiffons, vos diluants, vos palettes, etc. En effet, la poussière se faufile de partout et pourrait abîmer votre matériel.

Par ailleurs, un atelier d’artiste-peintre digne de ce nom doit également contenir des chevalets de toutes tailles, des toiles de toutes tailles ainsi que de la peinture (classique, à l’huile, etc.). Pour garantir la propreté du sol, nous vous conseillons également d’investir dans une bâche protectrice en plastique et dans des cimaises pour accrocher vos chefs-d’œuvre.

Enfin, votre atelier doit être confortable. Ce dernier représente non seulement votre espace de travail, mais aussi un espace de vie et de création : vous aurez besoin de faire des pauses entre deux toiles et de vous occuper l’esprit autrement. Installez un canapé convertible en vieux cuir pour faire des siestes ainsi que tout ce qui vous fait plaisir (livres, chaîne hi-fi, etc.).

Enregistrer

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply